AccueilActualitésLes aidants familiaux : quelle démarche de prévention santé ?

Les aidants familiaux : quelle démarche de prévention santé ?

Alors que de nombreux aidants doivent concilier leur présence auprès d’un proche âgé ou handicapé et une activité salariale, l’aide aux aidants s’impose comme une priorité pour toutes les entreprises.

On dénombre près de 4 millions de proches aidants en France. Si 49% des aidants sont des retraités, 37% d’entre eux sont encore en emploi. Fatigue, isolement, difficultés au travail : il peut y avoir de nombreux impacts sur la santé des aidants mais aussi leur vie professionnelle. Dès lors, on comprend aisément pourquoi l’entreprise doit se préoccuper de leur état de santé. Comment les accompagner au mieux ?

Les aidants familiaux : un rôle essentiel

Les aidants jouent un rôle essentiel pour venir en aide aux personnes handicapées et/ou aux personnes âgées. Le soutien qu’ils apportent peut être un soutien dans les actes de la vie quotidienne, un soutien moral, un soutien financier ou encore un soutien matériel.

Des aidants confrontés à de nombreux risques

Les aidants sont confrontés à de nombreux risques tels que la dégradation de leur état de santé et une situation d’isolement relationnel, à travers la diminution des activités sociales.

Dans les cas les plus extrêmes, les aidants doivent faire face à différentes formes de souffrance psychique. L’aide est chronophage et nécessite de faire de nombreux sacrifices. Les aidants peuvent ainsi rencontrer des difficultés d’accès aux soins ou bien connaître une évolution de leur situation financière du fait de la perte de revenus (passage à temps partiel, abandon d’un emploi…).

Aider ceux qui aident : un enjeu aussi pour l’entreprise

L’aide aux aidants est d’abord un enjeu de société. Depuis quelques années, plusieurs avancées ont été obtenues dans ce domaine : création du congé de proche aidant, développement des formules de répit…

Mais c’est également un enjeu fort pour l’entreprise, avec des impacts en matière de responsabilité sociétale et environnementale (RSE). Avec une question centrale : comment inclure et aider les salariés en situation de vulnérabilité ?

Il s’agit aussi d’un enjeu fort en matière de ressources humaines (RH) : comment aider les aidants à mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle ? Comment limiter les jours d’absence tout en laissant au salarié aidant la possibilité d’accompagner son proche âgé et handicapé ? Alors qu’une étude récente montre que « les proches aidants développent des savoir-faire et des savoir-être à partir de leur expérience », comment repérer et utiliser au mieux ces compétences dans l’entreprise ?

Enfin, l’aide aux aidants est un élément clé de la performance des entreprises. L’OCIRP, union d’institutions de prévoyance à gestion paritaire, a ainsi montré dans une récente étude que « le soutien aux salariés aidants (informations, outils et dispositifs disponibles) est un levier de performance pour l’entreprise pour 74% des responsables interrogés. »


Stratégie en faveur des aidants : de nombreux leviers à activer

La stratégie des entreprises en faveur des aidants peut s’articuler autour de trois axes : l’évaluation des besoins du salarié aidant, la simplification de son quotidien et la protection de la santé du salarié aidant.

Les dernières évolutions législatives renforcent encore la reconnaissance des aidants, à travers la revalorisation et l’extension du congé proche aidant dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2022. De quoi créer un terreau favorable à une meilleure prise en compte des aidants dans l’entreprise.

Comment pouvons-nous vous aider ?

Notre équipe d’experts se tient prête à repondre à toutes vos questions.